Qu’est-ce qu’un Fork Bitcoin ? Explications et comparatif

Fork, soft fork, hard fork sont des termes très souvent employés dans l’univers du Bitcoin et de la blockchain. En tant qu’investisseur expérimenté ou néophyte, il est très important de comprendre ces termes, ce qu’ils signifient et ce qu’ils impliquent. 

Si ces termes sont applicables à la grande majorité des blockchains, dans cet article nous allons nous concentrer sur les forks Bitcoins. Il en existe plusieurs dizaines, tous plus ou moins connus. Il est possible d’investir dans un fork Bitcoin en utilisant une plateforme comme Binance, eToro, Axi ou encore Capital.com pour le trading par exemple.

fork bitcoin
Dernière mise à jour le : 24 novembre 2022 par Sébastien Dechart

Qu’est-ce qu’un fork Bitcoin ?

Le Bitcoin est une cryptomonnaie alimentée par une blockchain, un logiciel ouvert et décentralisé auquel tout le monde peut contribuer. Ce logiciel ouvert, open source, est entretenu par la communauté qui permet de développer le code d’origine.

Au sein de cette blockchain, toutes les données des opérations, de la plus ancienne à la plus récentes, sont stockées et accessibles. C’est principalement ce qui fait la force de cette technologie. En étant totalement transparente, n’importe qui peut avoir accès à l’historique des transactions, ce qui assure son authenticité.

Lorsqu’une communauté décide de modifier un protocole ou un ensemble de règles au sein de la blockchain, un fork apparaît. Un fork désigne donc l’apparition d’une nouvelle blockchain qui partage un historique commun avec l’ancienne mais du fait de sa modification, elle se dirige vers une nouvelle direction. 

Principalement les forks de blockchains sont utilisés pour :

  • Ajouter de nouvelles fonctionnalités ;
  • Limiter des risques de sécurité ou combler des failles ;
  • Servir les fins des communautés lorsque les opinions se divisent.

Soft fork : une simple mise à jour de la blockchain

Lorsqu’une simple mise à jour logicielle est appliquée à la blockchain, nous parlons de soft fork (ou Segwit). Une fois adopté par tous les utilisateurs, il constitue une nouvelle norme spécifique à la devise. 

Ces softs forks permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à Bitcoin, généralement au niveau de la programmation. Étant donné que le résultat final n’ajoute pas une nouvelle blockchain, les modifications sont rétrocompatibles avec les blocs précédents.

Hard fork : la création d’une nouvelle blockchain

Lorsqu’une modification du code rend la nouvelle version non compatible avec les blocs précédents, un hard fork apparaît. Dans ce cas, la blockchain est divisée en deux parties : la blockchain d’origine et la nouvelle version appliquant les nouvelles règles. 

Le résultat est une toute nouvelle crypto-monnaie, certains de ces forks sont d’ailleurs bien connus. Les crypto-monnaies telles que Bitcoin Cash et Bitcoin Gold sont le résultat de hard forks sur la blockchain Bitcoin d’origine.

ForkDifférences avec la blockchain Bitcoin
Bitcoin CashTaille de bloc plus élevée
Traitement des opérations plus rapide
Bitcoin GoldAnonymat total
Traitement des transactions plus rapide
Bitcoin DiamondAnonymat
Plus facile à miner
Taille de bloc
Bitcoin SVElimine tous les changements pour un retour à la version originale de la blockchain Bitcoin
Lightning BitcoinSystème de gouvernance
Rapidité des transactions
Frais moins élevés
Bitcoin InterestSystème de récompense (staking)
BitcoinXDéveloppement interchaines avec des smarts contracts
Plus rapides, frais moins élevés
Super BitcoinAnonymat complet
Lightning network
Smarts contracts
Taille de bloc plus élevée

Bitcoin Cash

La naissance de Bitcoin Cash

Le hard fork qui a créé Bitcoin Cash (BCH) le 1er août 2017 était le résultat de discussions au sein de la communauté crypto sur le thème de la mise à l’échelle. Si c’est l’un des forks les plus populaires, sa valeur reste tout de tout de même très éloigné de la crypto d’origine.

bitcoin cash

La différence entre le Bitcoin et Bitcoin Cash

En effet, le Bitcoin ne peut supporter plus de 7 transactions par seconde, ce qui représente un véritable obstacle à l’adoption du Bitcoin en tant que monnaie. Bitcoin Cash est né d’une discussion au sein de la communauté pour tenter de le rendre plus scalable donc en améliorant la gestion du nombre de transactions sur le réseau.

Bitcoin Cash pense que des blocs de transactions plus importants permettront de résoudre le problème de mise à l’échelle. Lorsqu’un plus grand nombre de transactions sont combinées dans un bloc, elles sont traitées plus rapidement. 

La solution proposée par Bitcoin cash est donc d’augmenter la taille de chaque bloc pour accélérer le traitement des opérations. C’est la principale différence avec le Bitcoin. Vous souhaitez acheter du Bitcoin Cash ? Commencez ici :

🥇 Note des clients

📢 Avantages

  • Certifié AMF

  • Compte démo gratuit

  • Catalogue crypto complet

  • n°1 Trading social

Investir avec eToro


acheter bitcoin eToro

Bitcoin Cash a du succès grâce à ses soutiens

Bitcoin Cash doit une certaine partie de son succès à ses soutiens. Parmi eux, des acteurs importants de l’écosystème crypto. C’est le cas de Roger Ver, par exemple, un des premiers soutiens de l’écosystème Bitcoin et un investisseur de premier plan qui a contribué à faire connaître et promouvoir Bitcoin dans ses premières années. 

Roger Ver est devenu un supporter indéfectible de Bitcoin Cash, affirmant même qu’il s’agit du vrai Bitcoin : il est plus proche de la vision originale de Satoshi Nakamoto selon lui.

Bitcoin Gold

La naissance du Bitcoin Gold

Bitcoin Gold (BTG) est issu d’un hard fork de la blockchain Bitcoin en novembre 2017. Le projet est né en Chine. Aujourd’hui, les membres de l’équipe de développeurs sont répartis sur tous les continents. Son objectif est simple : fournir un Bitcoin plus décentralisé en luttant contre le minage ASIC.

Le hard fork Bitcoin Gold a été implémenté à partir du bloc 491 407, et son minage est plus décentralisé et démocratique que celui du Bitcoin. 

La différence entre le Bitcoin et Bitcoin Gold

Bitcoin Gold tient certaines de ses promesses en offrant des temps de traitement plus rapides que Bitcoin et en introduisant un anonymat complet. Hang Yin dirige l’équipe de développement de Bitcoin Gold composée de 6 co-fondateurs et a utilisé la technologie open source du Bitcoin pour donner vie à sa blockchain.

Bitcoin gold

Comme pour le BTC, la politique monétaire de la Réserve fédérale ou de la Banque centrale européenne n’ont aucune influence directe sur le Bitcoin Gold. Le contrôle de la blockchain appartient aux membres de la communauté et au conseil d’administration.

Bitcoin Gold permet des transactions plus rapides grâce à une technologie améliorée. Alors que Bitcoin peut traiter environ 7 transactions par seconde, Bitcoin Gold peut en gérer jusqu’à 27. Comme Monero, Bitcoin Gold permet d’offrir à ses utilisateurs un anonymat total des transactions en sécurisant les adresses de portefeuille de l’expéditeur et du destinataire sur le réseau.

Bitcoin Diamond

La naissance de Bitcoin Diamond

Un autre fork du Bitcoin est le Bitcoin Diamond (BCD). Cette crypto est née en 2017 également du fait de trois développeurs dont nous ignorons totalement l’identité. Si la bifurcation de Bitcoin Diamond a les mêmes caractéristiques principales que celle du Bitcoin, ce fort est né du souhait d’augmenter l’anonymat durant les transactions.

La différence entre Bitcoin Diamond et Bitcoin

Bitcoin Diamond et le BTC fonctionnent exactement de la même manière. La différence est que les transactions de BCD sont plus rapides et garantissent un plus grand anonymat. En fait, Bitcoin Diamond utilise un système cryptage qui permet de cacher le nombre de transactions, la valeur des montants échangés et toutes les informations vous concernant.

Notez également que ce fork de la blockchain Bitcoin utilise une taille de bloc légèrement plus grande de 8 Mo (la taille d’un bloc BTC est limitée à 1Mo). Cela permet d’enchaîner les transactions plus rapidement. Enfin, la blockchain BCD peut être minée par tout le monde. Il n’est pas nécessaire d’investir dans des équipements de pointe pour exploiter cette crypto-monnaie.

A l’heure actuelle, BCD n’est pas vraiment une solution d’investissement mais plutôt une monnaie d’échange grâce à une plus grande confidentialité permise par sa blockchain. 

Bitcoin Cash SV

La naissance de Bitcoin SV

Bitcoin Satoshi Vision, communément appelé Bitcoin SV ou BSV, est une crypto-monnaie issue du hard fork de la chaîne Bitcoin Cash, elle-même un fork de Bitcoin. BSV a été créé en novembre 2018.

Bitcoin SV

Avec le Bitcoin Satoshi Vision, la communauté a souhaité restaurer la vision présumée du créateur de Bitcoin : Satoshi Nakamoto. En restaurant le protocole de base conçu en 2009 sans correction de bug, le désir vient de la communauté vient de la conviction que le protocole peut parfaitement évoluer seul et ne doit pas être modifié.

La différence de BSV avec Bitcoin et Bitcoin Cash

Dans son fonctionnement le Bitcoin SV a de nombreuses similitudes avec les autres forks Bitcoin comme l’exploitation minière avec consentement de preuve de travail à l’aide d’un algorithme basé sur la fonction de hachage SHA-256, l’autorisation d’ajout de nouveaux blocs toutes les 10 minutes et un nombre de pièces limitées à 21 millions.

Cependant, Bitcoin SV se distingue des autres versions de Bitcoin par certaines caractéristiques techniques qui lui sont propres et qui découlent directement de la vision poursuivie par ses créateurs. 

En bref, Bitcoin SV élimine progressivement les changements à mesure que le système Bitcoin évolue, notamment le système Pay-to-Script-Hash, OP_CHECKLOCKTIMEVERIFY et OP_CHECKSEQUENCEVERIFY (mis en œuvre en 2012, 2015 et 2016). 

Il poursuit l’objectif de mise à l’échelle (scalabilité), c’est-à-dire augmenter de manière exponentielle la taille de ses blocs en cherchant à être un protocole stable et immuable. De plus, il tente de se conformer aux lois imposées par l’État (contrairement à la plupart des versions de Bitcoin).

🥇 Note des clients

📢 Avantages

  • Certifié AMF

  • Compte démo gratuit

  • Catalogue crypto complet

  • n°1 Trading social

Investir avec eToro


acheter bitcoin eToro

Lightning Bitcoin fork

La naissance du Lightning Bitcoin

En décembre 2017, le fork LBTC, Lightning Bitcoin, a été mis en ligne. Le Bitcoin a très souvent été source de discussions au sein de la communauté crypto, cette fois-ci certains développeurs souhaitaient créer une blockchain plus polyvalente et efficace.

En proposant ce fork, l’équipe de développeurs a souhaité combiner certains avantages de la blockchain Ethereum à celle de la blockchain Bitcoin afin de se placer comme leader des forks Bitcoin et des autres crypto-monnaies.

Lightning bitcoin

Les principales différences entre le Bitcoin et le LBTC

Tous les détenteurs de jetons dans le réseau LBTC font partie du système de gouvernance de Lightning Bitcoin et peuvent participer à parts égales au processus de prise de décision

Le LBTC utilise le mécanisme de consensus DPoS comme fondement de son écosystème de démocratie numérique. Il évite les risques associés aux systèmes de preuve de travail. En limitant le nombre de validateurs sur sa blockchain, le Lightning Bitcoin souhaite atteindre un degré d’évolutivité plus élevé en tirant parti du DPoS.

Le mécanisme DPoS permet aux détenteurs de LBTC de choisir parmi 101 nœuds pour assurer la vérification des transactions. Les détenteurs de jetons peuvent également voter pour nommer des “nœuds de comptabilité” nommés en fonction des votes pondérés reçus. L’élargissement des droits de vote des détenteurs de jetons est considéré comme un moyen de faire progresser la décentralisation du réseau LBTC.

Basé sur le protocole LBTC, le but ultime de Lightning Bitcoin est de traiter les paiements en quelques secondes. Un nombre limité de nœuds de validation couplé à une taille de bloc de 2 Mo est censé réduire le temps nécessaire pour parvenir à un consensus à quelques secondes, offrant des vitesses de transaction plus élevées. Le nombre de transactions que LBTC est conçu pour traiter est d’environ 24 millions par jour.

Les frais de transaction Bitcoin Lightning sont souvent bien plus faibles que sur la blockchain du BTC à environ 0,00001 LBTC par transaction.

Bitcoin Interest

La naissance de Bitcoin Interest

Bitcoin Interest (BCI) est un autre fork Bitcoin qui a donné naissance à une nouvelle crypto-monnaie en 2018 qui vise à offrir aux utilisateurs une expérience plus pratique et conviviale lors de l’utilisation de Bitcoin. 

Le BCI a été créé afin de faciliter l’utilisation de Bitcoin dans les transactions quotidiennes, qu’il s’agisse d’acheter des biens et des services, d’effectuer des paiements ou d’investir dans d’autres cryptomonnaies.

Les différences entre Bitcoin Interest est le BTC

L’objectif du Bitcoin Interest est, comme son nom l’indique, d’offrir un plus grand intérêt aux utilisateurs de BCI de conserver leurs actifs. Pour cela, la blockchain a mis en place une technologie permettant aux détenteurs de BCI de gagner des intérêts de la même manière que lorsque vous détenez un livret d’épargne en banque.

De la même manière que pour du staking d’autres cryptomonnaies, les détenteurs de BCI peuvent choisir de conserver leurs actifs sur des périodes hebdomadaires ou mensuelles afin de récupérer une part plus ou moins importante de leurs intérêts.

Le taux d’intérêts est soumis à différentes variables comme le nombre de tokens que chaque utilisateur décide de conserver ainsi que le nombre total de tokens conservés dans les pools. 

Le système vérifie en permanence combien de temps les pièces sont détenues dans ces pools. Après la fin de chaque tour, le solde du compte d’intérêts sera distribué proportionnellement aux détenteurs de jetons.

Bien entendu, ce système de récompense et d’intérêt n’est pas applicable sur la blockchain originale qui ne permet pas de gagner des Bitcoins.

BitcoinX

Pour améliorer certaines fonctionnalités de la blockchain Bitcoin, BictoinX est apparu en décembre 2017. Ce nouveau fork du Bitcoin souhaitait permettre d’améliorer la mise à l’échelle (scalabilité) du réseau en implémentant la technologie des smarts contracts.

Bitcoin X

En ajoutant cette fonctionnalité, le BitcoinX prévoyait une réduction des frais élevés de la blockchain du BTC et devrait améliorer la vitesse de traitement des blocs en passant à 2 minutes au lieu de 10 minutes.

En se basant sur le système de preuve zéro déjà existant sur le réseau, BitcoinX veut proposer d’améliorer la confidentialité liée aux différentes opérations. En plus de cela, BitcoinX veut permettre le développement inter chaînes en permettant l’échange de données pour créer un écosystème global qui devrait permettre le développement d’applications.

Super Bitcoin Fork

Le 17 décembre 2017 un nouveau fork Bitcoin a été annoncé. Il s’agit du Super Bitcoin (SBTC) qui a pris place à partir du bloc 498 888. Derrière le projet se trouve un groupe de recherche chinois composé de Li Xiaolai, Lin Jiepeng et Shi Youxia, dont le slogan est “Make Bitcoin Great Again”, promettant de résoudre tous les problèmes qui affligent la communauté Bitcoin à cette époque.

L’équipe de Super Bitcoin voulait résoudre les problématiques de sa communauté en proposant notamment :

  • L’introduction de contrats intelligents, similaires à la crypto-monnaie qu’Ethereum utilise sur sa blockchain. 
  • Le Lightning Network pour des transactions rapides et peu coûteuses. 
  • La preuve à zéro connaissance pour maintenir un anonymat complet. La crypto-monnaie Z-Cash partage également ce principe. 
  • Des blocs plus grands que ce dont la communauté Bitcoin dispose actuellement. La taille maximale est de 1 Mo. Par exemple, Bitcoin Cash offre une taille de bloc de 8 Mo.

Cependant, depuis sa création, le SBTC a continuellement perdu de sa valeur. 

voir aussi : wrapped

FAQ

Quel est le fork le plus connu de Bitcoin ?

Bitcoin Cash (BCH) est probablement le fork Bitcoin le plus connu. Toutefois, Bitcoin Gold (BTG) et Bitcoin Diamond (BCD) sont deux hard forks très connus également.

Comment fonctionne un fork ?

Un fork est une division d’une blockchain. Cela peut être simplement une mise à jour de son logiciel système, soft fork (Segwit), ou alors ce peut être une modification ou l’implémentation de règles élémentaires menant à la création d’une nouvelle blockchain, un hard fork.

Comment Forker une crypto-monnaie ?

Pour forker une crypto-monnaie, il faut récupérer son code source (Github) puis effectuer des mises à jour sur ce code source ou ajouter de nouvelles fonctionnalités en modifiant ses règles de fonctionnement. Tout cela nécessite des compétences en développement.

Retour haut de page