Le gouvernement Ukranien confirme le rôle du Bitcoin

Les crypto-monnaies ont assumé un rôle décisif dans le scénario de guerre qui se déroule aux portes de l’Europe depuis trop longtemps maintenant. Mis à l’épreuve par les constantes attaques russes, les militaires ukrainiens trouvent dans les actifs numériques un outil essentiel pour pouvoir continuer à défendre leur pays.

C’est ce qu’a révélé Alex Bornyakov, un ministre ukrainien, qui a salué dans un tweet la rapidité et l’efficacité des transactions en crypto-monnaies, largement utilisées depuis le début du conflit pour soutenir l’armée et la population civile.

Ukraine Bitcoin

C’est le signe que le bitcoin et les crypto-monnaies fonctionnent plus fortement dans des scénarios où les systèmes “traditionnels” échouent. C’est aussi le signe que des cas d’utilisation existent déjà, en particulier pour ceux qui n’ont pas le luxe qui nous est offert de tout faire par l’intermédiaire d’une banque. Un signal sur lequel vous pouvez profiter pour investir avec eToro, un intermédiaire qui vous permet d’investir non seulement dans le Bitcoin et Ethereum mais aussi dans les crypto-monnaies dites “alt”.

Vous pouvez investir avec CopyTrader, un système avancé de copie en un clic qui vous permet également de trader en espionnant les meilleurs pendant qu’ils investissent. Et vous pouvez également investir avec les Smart Portfolios, qui vous donnent accès à des paniers de crypto diversifiés.

eToro est à notre avis le meilleur broker pour investir en ligne avec seulement 45 € de dépôt minimum. Découvrez la plateforme ici :

Investir sur eToro

acheter bitcoin eToro

Pour les fondamentaux de la résistance ukrainienne Bitcoin et crypto

Alex Bornyakov est vice-ministre de la transformation numérique et responsable du projet Diia City, une sorte de zone franche numérique dotée d’un régime fiscal spécial, voulue par l’Ukraine pour développer des formes d’activité liées aux nouvelles technologies. Le projet a été annoncé quelques jours seulement après le début du conflit qui secoue toujours le pays.

Lire aussi :  Les raisons des pertes de la part des mineurs de Bitcoin

Un conflit qui ne semble pas vouloir s’apaiser et qui trouve dans la résistance acharnée des militaires et des civils un ennemi plus coriace que celui auquel les agresseurs s’attendaient manifestement au début des hostilités. Résistance également soutenue par le flux constant de crypto-monnaies qui arrivent quotidiennement en Ukraine, en soutien aux civils et aux militaires.

Un flux qui, malgré la tendance baissière des marchés, est devenu d’une importance cruciale pour la résistance ukrainienne. Pour Alex Bornyakov, les crypto-monnaies ont effectivement sauvé la vie de soldats engagés dans des affrontements. L’homme politique se dit convaincu que face à une phase baissière, nous assisterons à nouveau à des printemps de la crypto, mais dans tous les cas, l’écosystème résistera aux marchés oscillants et aux guerres.

Crypto et Bitcoin, un fait est certain : la circulation a augmenté dans les territoires de guerre

Des affirmations confirmées par les faits, puisque la circulation des cryptomonnaies a considérablement augmenté en Russie comme en Ukraine depuis le début du conflit. Pour l’agresseur, c’est une bouffée d’air frais pour contourner partiellement les sanctions internationales, la Banque centrale russe ayant récemment tourné le dos au minage de bitcoin, avec toutefois quelques réserves.

Kiev trouve dans les “crypto-dons” un outil de résistance qui crée plus que quelques maux de tête dans les rangs de Poutine. Les efforts en faveur de l’Ukraine sont désormais innombrables : des dons en bourse aux collectes de fonds pour des œuvres de bienfaisance, pratiquement tous les acteurs du secteur n’ont pas manqué d’apporter leur soutien à une population que l’on aurait autrement considérée comme morte.

Des fonds alloués à l’aide humanitaire et aux produits de première nécessité, mais aussi au soutien de l’effort de guerre par l’achat, triste mais nécessaire, d’armements. Les mots d’Alex Bornyakov dans le tweet de ce matin sont d’ailleurs sans équivoque. Et loin de nous l’idée de faire une analyse politique de ce qui se passe aux portes de l’Europe, une chose est claire : l’Ukraine a besoin du bitcoin et des crypto-monnaies, qui sont désormais également considérées comme des actifs de renflouement dans de nombreuses autres nations, loin des scénarios de guerre mais dangereusement proches du gouffre économique.

Lire aussi :  Code du Bitcoin : des activistes lancent une campagne environnementale

Nos autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page