Grosse baisse de Hashrate pour Bitcoin


La blockchain du Bitcoin (BTC) a vu sa consommation d’électricité baisser de façon spectaculaire à partir de la mi-juin. Cette baisse de consommation électrique est survenue après une baisse proportionnellement similaire du taux de hachage ou hashrate au cours des deux dernières semaines.

Importante baisse de la consommation électrique du BTC

Selon les données publiées par le Cambridge Center for Alternative Finance, le Bitcoin a enregistré récemment sa plus faible consommation d’énergie en 2022. La blockchain a, en effet, consommé seulement 10,65 Gigawatts alors que sa consommation était à son apogée de 16,09 Gigawatts.

Une consommation d’électricité très importante, mais qui est loin d’être démesurée. Le média spécialisé dans les cryptomonnaies, Cointelegraph a, en effet, signalé le 16 juin que le secteur des banques classiques consomme 56 fois plus d’énergie que tout le réseau BTC.

Michel Khazzaka, ingénieur et consultant en cryptomonnaies a déclaré, quant à lui, que “dans l’ensemble, Bitcoin et Bitcoin Lightning sont de très bonnes solutions technologiques, très efficaces et qui méritent d’être adoptées à grande échelle”. Pour le spécialiste, la blockchain BTC est “une solution brillante” qui “devrait être adoptée par les masses”.

Cette baisse de la consommation d’électricité par le réseau BTC n’a donc rien d’alarmant et vous pouvez continuer à investir dans cette cryptomonnaie. Pour acheter des Bitcoins, vous pouvez passer par eToro, un des brokers les plus anciens et les plus fiables du marché. Il offre de nombreux avantages à ses utilisateurs comme une interface simple et intuitive, des frais bas, un fonctionnement fluide et une grande variété d’actifs dont des cryptomonnaies, des matières premières, des actions et des devises. Cette plateforme d’investissement en ligne offre aussi à ses utilisateurs des outils de trading de pointe dont le copy trading qui permet aux investisseurs débutants ou expérimentés de reproduire les stratégies d’investissement de grands traders réputés pour la qualité de leur analyse et la justesse de leurs placements.

Lire aussi :  Bitcoin : le Salvador y croit encore !

Baisse simultanée du taux de hachage

Cette baisse soudaine de la demande d’énergie électrique par le réseau de Bitcoin peut être imputée à la baisse qui a eu lieu simultanément du taux de hachage ou hashrate. Celui-ci est un paramètre lié à la puissance de calcul totale du réseau, ainsi que de sa sécurité.

Ce taux avait atteint un record absolu le 13 juin, avec un taux de 231 428 EH/s, mais il a connu une baisse de 13,9% lors des deux semaines suivantes. Une baisse qui impacte principalement les plus gros mineurs du réseau et qui sont F2Pool et AntPool qui ont extrait respectivement 81 et 80 blocs entre le 21 et le 25 juin.

La consommation électrique semble donc être une donnée importante dans l’équation des cryptomonnaies. Un fait qui a inspiré à des chercheurs du Lawrence Livermore National Laboratory situé en Californie l’idée de créer un stablecoin pouvant transmettre de l’énergie électrique sous forme d’informations. C’est l’”Electricity Stablecoin” qui est aujourd’hui au stade de preuve de concept, mais qui, selon ses créateurs, serait miné en injectant un kilowattheure et peut être détruit pour en extraire l’électricité et l’utiliser dans diverses installations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page