Code du Bitcoin : des activistes lancent une campagne environnementale

La controverse écologiste ne s’est pas encore calmée. En effet, certains militants sont fermement convaincus que le code du bitcoin doit être modifié. Pour ce faire, leur idée est de changer les fondamentaux de la reine des crypto-monnaies et d’obtenir le soutien d’entreprises puissantes.

En mars 2022, un groupe d’activistes a ardemment entrepris de modifier le code du bitcoin dans le cadre d’une campagne environnementale visant à faire du réseau Proof-of-Work un lointain souvenir. Le but ultime est de changer l’algorithme de la crypto.

code bitcoin

“Change the code, not the climate” est la campagne qui enthousiasme un groupe de militants conscients et confiants que le bitcoin doit changer pour l’environnement. Entre autres, ils sont certains que le changement est possible et très proche.

Déjà le fait qu’ils ne veulent pas effacer le Bitcoin de la surface de la terre est un bon signe. Néanmoins, beaucoup considèrent que cette propagande est impossible à réaliser dans l’ensemble. Cependant, de plus en plus de personnes investissent et achètent cet actif numérique.

Vous pouvez vous aussi le faire grâce à eToro. Ce courtier en ligne permet à tout le monde d’acheter du bitcoin et de profiter de sa volatilité. La plateforme offre désormais de nombreux outils, tel que le Copytrade, qui vous permet de copier les meilleurs traders de la plateforme.

Bitcoin et la campagne “Change the code, not the climate”

Rolf Stark est le chef de projet de Greenpeace USA, une organisation de protection de l’environnement qui a rejoint cette campagne environnementale. Selon lui, malgré un certain scepticisme, ce projet Bitcoin pourrait trouver des partisans :

Des solutions devront être élaborées et testées pour répondre aux préoccupations légitimes de la communauté. Si des solutions efficaces ne sont pas développées, nous comprenons que l’adoption d’un nouveau code serait peu probable.
Les militants de cette campagne avaient déjà exprimé pourquoi il est de plus en plus nécessaire de changer le code du bitcoin. Voici ce que les promoteurs ont déclaré il y a quelques mois à ce sujet :

“Cette méthode de Proof-of-Work, du moins telle qu’elle fonctionne actuellement, utilise d’énormes quantités d’énergie et est donc une source énorme de pollution climatique. L’envolée du prix du bitcoin entraîne celle de sa consommation d’énergie.
Si seulement 30 personnes, les principaux mineurs, les bourses et les développeurs qui construisent le code du bitcoin et y contribuent, acceptaient de réinventer l’extraction par Proof-of-work ou de passer à un protocole à faible consommation d’énergie, le bitcoin cesserait de polluer la planète.”

Alors pourquoi le bitcoin ne change-t-il pas son code ?

Bien que cette situation évidente ne fasse pas le bonheur de beaucoup de gens, le bitcoin est considéré comme une police d’assurance contre les récents soubresauts du marché financier ainsi que contre l’inflation et ses conséquences.

“Cette campagne n’est pas anti-bitcoin – elle est anti-pollution”, a expliqué Chris Larsen, dont la fondation pour le climat est le financeur initial de la campagne. Larsen est le président de Ripple. “Nous devons assainir notre industrie. Et le problème n’est pas, comme certains l’ont suggéré, d’alimenter Bitcoin avec de l’énergie propre. Nous avons besoin de l’offre limitée d’énergie propre pour d’autres utilisations vitales. Le problème est de changer le code pour utiliser beaucoup moins d’énergie . C’est la voie écologiquement responsable à suivre.”

Si le code de Bitcoin n’est pas modifié, les membres de la coalition craignent que l’exploitation minière ne continue à se déplacer dans le monde et à brûler de plus en plus de combustibles fossiles, augmentant encore plus les températures mondiales.

Lire aussi :  Trading Bitcoin Ether banque LGT

Parmi les intervenants à la conférence de presse de lancement de la campagne figuraient : Tefere Gebre, directeur des programmes de Greenpeace USA ; Ken Cook, président de l’Environmental Working Group ; Yvonne Taylor, vice-présidente de Seneca Lake Guardian ; Lane Boldman, directeur du Kentucky Conservation Committee ; Chris Larsen, président de Ripple et militant pour le climat ; Michael Brune, ancien directeur exécutif du Sierra Club ; et Jared Stonesifer, directeur des relations avec les médias de PennFuture.

Si vous souhaitez acheter des crypto-monnaies, vous pouvez ouvrir un compte sur l’un des courtier les plus populaires, eToro.

Investir sur eToro

acheter bitcoin eToro

Nos articles sur le Bitcoin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page