La future plus grosse baleine du Bitcoin révèle pourquoi leur choix s’est porté sur le Bitcoin pour “une réserve de change décentralisée”

baleine Bitcoin

Do Kwon, le co-fondateur de Terra, a expliqué que l’entreprise allait continuer d’acheter des bitcoins “de manière continue” afin de minter leur propre stablecoin, le TerraUSD.

Bitcoin (BTC) est l’actif collatéral choisi par Terra, et selon l’un des dirigeants, aucun autre actif n’était en mesure de rivaliser.

Dans une interview accordée à Bloomberg lundi 4 avril, Do Kwon, le co-fondateur du protocole de Blockchain Terra, a déclaré que Terra allait continuer à acheter des BTC afin de contribuer au développement de leur stablecoin, le TerraUSD (UST).

Kwon : l’achat de BTC va être “continu”

Les achats massifs de Bitcoins effectués par Terra au cours des dernières semaines avaient déjà agité le monde de la cryptomonnaie.

Actuellement composées d’un peu plus de 30 000 BTC, les réserves de l’organisation à but non lucratif de Terra, la Luna Foundation Guard (LFG), devraient atteindre l’équivalent de 10 milliards de dollars.

Kwon a été encore plus loin, puisqu’il a récemment déclaré que pendant que le TerraUSD (UST) était minté, Terra allait continuer à acheter des BTC afin d’assurer ce processus.

“Il ne faut pas oublier que cette décision n’est pas une décision qui concerne la trésorerie de l’entreprise. Ça ne concerne pas l’entreprise, puisque je n’achète pas de Bitcoin” a clarifié Kwon dans cette interview.

“J’ai déjà fait des dons d’argent afin que l’on puisse construire ces réserves au nom de la communauté, et nous allons continuer à le faire de manière perpétuelle. Donc les 3 milliards de dollars que nous avons achetés pour approvisionner les réserves vont être complétés par […] des achats réguliers de BTC via le lancement de UST […] dès qu’un UST est minté, de nouveaux bitcoins seront ajoutés aux réserves.”

L’UST étant un stablecoin décentralisé, n’importe qui peut minter des UST en dépensant l’équivalent d’1$ provenant d’un autre actif décentralisé, a expliqué Kwon. L’UST est le plus gros stablecoin décentralisé, et sa capitalisation boursière actuelle est de 16,5 milliards de dollars. Le plus gros stablecoin non-décentralisé, le Tether (USDT) est quant à lui capitalisé à 82 milliards de dollars.

“En gros, nous utilisons le Bitcoin pour créer une réserve de change décentralisée pour le stablecoin de Terra” a expliqué Kwon.

Vive le stablecoin de Terra ?

Très présent sur Twitter, Kwon avait déjà affirmé sa volonté de prendre la place de ses concurrents, et plus particulièrement le DAI, le stablecoin de MakerDAO.

Les voyants de The Luna Foundation Guard sont tous au vert, mais Do Kwon a insisté sur le fait qu’il n’était “pas en mesure de faire bouger” le marché des Bitcoin.

Ce dernier avait publié un message énigmatique sur Twitter, affirmant que “ce n’était que le début”. Il n’a néanmoins pas encore communiqué de détails concrets concernant les échéanciers d’achat des BTC.

Le wallet de LFG a affiché des entrées mercredi dernier. Avec 30727 BTC, ce wallet est le 29ème plus gros wallet BTC.

Une fois cette opération atteinte, les réserves de Terra devanceront toutes les autres entreprises, et Kwon et son équipe deviendront alors la plus grosse baleine dans le Bitcoin.

Portefeuille LFG Bitcoin
Portefeuille LFG Bitcoin . Source BitInfoCharts

À voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page